• Epicondylite/ epicondylitis whip cracking

    Salut les whipeux,

     Conseils d'un pro (cela change).

     L'entraînement, le surentraînement favorise des inflammations du coude et plus particulièrement de l'épicondyle latéral.Vulgairement le tennis elbow.

    Mieux vaut prévenir que guérir (cf article Douleurs/ pain whip cracking

    En cas de douleur:-

     arrêt de toute activité.

    - glacer l'articulation, utiliser un coldpack ou mettre de la glace dans un sac/ le sac dans un gant de toilette ou dans une serviette/ le tout sur la zone douloureuse pendant 10 minutes & jamais de glace au contact direct de la peau sinon risque de brûlures!

    - utilisation possible d'anti-inflammatoire par voie orale, ou locale c'est à dire le médicament (en crème) directement sur la peau/ recouvert de compresses/ le tout emballé (sans trop serrer) de film alimentaire pendant 60 minutes jusqu'à 3 fois par jour pendant 48 heures.En cas de persistance des signes fonctionnels, consulter votre médecin traitant.Cette inflammation peut bénéficier de séances de kinésithérapie

    .Le risque c'est l'évolution vers l'inflammation chronique voire la compression de structures nobles comme les nerfs qui commandent les doigts (grave). 

    Bonne et saine pratique à tous les whipcrackers !  

    Mr Clean, whipeux teigneux.

     

    Epicondylite/ epicondylitis  whip cracking

     

    « Encombrement minimal/ all whip cracking equipment La voie de l'équilibre du jour »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :