• Voilà, alors je suis allé voir le dernier Opus de la -désormais tristement célèbre- saga star wars.....

     

    Si vous ne l'avez pas encore vu, ne lisez pas ce qui suit, je ne souhaiterai pas influencer votre regard.

     

    Pour moi, Star wars est lié à Indiana Jones, alors j'en profite ici pour y aller de mon commentaire.

     

    Globalement, j'ai été franchement déçu, déjà que le premier "the force awakens" ne m'avait pas franchement convaincu et que la deuxième trilogie n'est passée qu'à moitié, mais alors le huitième épisode, là,.............on a touché le fond!

     

    Je vais tâcher d'exposer plusieurs points (non exhaustifs) sur cette affaire.

     

    -primo le sentiment d'être devant un enchaînement de publicités ou de séquences sans vrai lien entre elles , car l'attention est sans cesse reportée. trop vite, trop rapide, et surtout trop sur des éléments qui n'apportent RIEN d'autre que de la confusion.

    En passant, cette technique de détournement de l'attention est utilisée couramment par les hypnotiseurs pour faire passer leur suggestion. Alors , peut être que c'est une des raisons pour lesquelles les plus jeunes seront plus facilement "séduits"......?

     

    -deuxio: un humour et des fantaisies beaucoup trop dessin animé Disney et pas assez Lucasfilm. Désolé, mais Yoda qui se marre en secouant les jambes devant les livres Jedi qui brûlent, moi je trouve ça grotesque, sans parler de déclencher la foudre du ciel alors qu'il est mort, en tout cas plus sur ce plan d'existence,ça rajoute à la confusion et fait basculer la science fiction dans le dessin animé. Côté humour, les petites boules de poil qui font culpabiliser Chewbacca de manger un de leur congénère, alors là faut pas pousser. Et le sabre laser qui virevolte d'un angle à un autre pour revenir frapper par derrière la jeune Jedi, sous pretexte que c'est Snoke qui maîtrise mieux la Force qu'elle..... Et la partie de pêche de Luke, grotesque, grotesque, grotesque.....Alors lorsqu'il va boire le lait des mamelles des créatures de l'île......Non, franchement, tout ça, c'est du rajout, du sur-rajout maladroit, mal-intégré, et peut être bien en fait en décalage avec le reste du film, et surtout avec l'ambiance que j'ai pû connaitre dans les tous premiers épisodes......

     

     

    -tertio: les pouvoirs des "Jedi" vont de partout, n'importe comment, sans hierarchie, sans graduation, et rajoutent à la confusion. Leïa qui devient Mary Poppins en plein espace..... Snoke qui se laisse abuser SI facilement par son apprenti, faut pas pousser mémère dans les orties me.de!!  Que dire des pouvoirs de Rey qui peut "voir" Kylo à distance, et même le toucher, alors que Vader et Luke ne pouvaient que communiquer par la pensée, et encore, car ils étaient relativement proches l'un de l'autre (épisode 2 the Empire strikes back le meilleur de tous à mon avis) après que Luke ait été secouru par Leïa et Lando.

    Personne ne s'entraîne vraiment dans ce me.dier, et tout le monde, au final, présente des pouvoirs dignes d'un super héros. Adieu le travail, le mérite. Bienvenu aux super pouvoirs par "don" ou  par quoi d'ailleurs?  Non, franchement, je m'attendai à voir débarquer le gros matou d'Alice au pays des Merveilles, et pourquoi pas Gooffy, Mickey, superman, supergirl ou encore Mightor, à partir du "vol-plané" de Leïa.

     

     

    -dernier point: l'histoire.......Perso, je ne trouve pas que Rey se soit vraiment entraîné sous la direction de Luke. On dirait plutôt qu'elle est venu l'exploiter et lui faire la moral plutôt qu'autre chose. Raaaaa le couplet de Luke qui aurait eu l'envie de tuer Kylo, mais je trouve ça mauvais mauvais mauvais. A mes yeux, à ce stade de l'histoire Luke avait avancé de son côté et était devenu une sorte de Yoda dans sa version Skywalker. Mais p.tain depuis la deuxième trilogie on dirait que tous les Skywlalkers sont des torturés borderline voire franchement dissociés. Du coup, sa mort "dans la force" ne sonne pas bien avec le reste. Ah, j'oubliais la façon dont il jette le sabre laser derrière l'épaule lorsque Rey le lui donne. du genre, "je suis un bad boy, ma fille, tout ça c'est de la m.rde"........

     

    Bon, voilà, j'en oublie, il y en aura encore à écrire, pour sûr.

    Ce n'est plus star wars, là, ou alors c'est moi qui ait vieillit et c'est bien possible aussi.

    En tout cas, de MON point de vue, c'est un RATé, ou autre chose. 

    Pas de sens, pas d'histoire, de la confusion, de l'incohérence.

     

    Très franchement, et ce sera ma dernière critique (pour l'instant), on dirait que le montage a été fait par manque de temps, trop vite, du style " faut absolument sortir le film et récupérer notre blé". En passant "on a les moyens de leur en mettre plein la vue, faut qu'ils en aient pour leur argent."

    Mouais, ben, en tout cas moi, j'aurai apprécié quelque chose de plus dépouillé, de moins long (plus de deux heures, ça fait long quand on a la prostate qui vieillit ;-), et de plus cohérent avec l'ambiance du départ (première trilogie)

     

    Mais voilà, buiseness is buiseness. Là, je suis franchement convaincu que cet épisode n'avait pas d'autre but......

     

    Que la Farce soit avec vous

     

    Docwhip

     


    votre commentaire
  •  

     

    10ft NEW Black and White Snakewhip

     

    10ft NEW Black and White Snakewhip

     

    10ft NEW Black and White Snakewhip

     

    Et voilà un nouveau snakwhip Black and Yellow 10ft.

    Environ 3m30, sans compter le fall.

    Une vraie terreur, soeur jumelle-un peu sur le tard- de sa précédente, qui avait été conquise par son Maître, bien entendu!

    Docwhip


    votre commentaire
  • En pratique BDSM, il en va de même qu'en pratique "tout court".

    Le Fouet est potentiellement dangereux, comme un club de golf dans les mains d'un amateur.

    Apprenez bien les basiques avant tout autre chose:

    -CIRCUS CRACK

    -FLICK

    Ensuite, vous pourrez donner la dimension que vous souhaitez à vos pratiques BDSM, en toute sécurité.

    N'hésitez pas à me solliciter pour des cours ou des initiations.

    So long

     

    Docwhip


    votre commentaire
  • SM Bullwhip

    SM Bullwhip

    Terminé un fouet pour un couple de pratiquants BDSM il y a peu.

    Le fouet est de type bullwhip, entièrement en cuir, depuis la couche la plus profonde jusqu'à la plus superficielle.

    Un bel ouvrage qui dure à vie.

    12 brins pour la couche finale, et une longueur d'environ 1m50, ce qui suffit largement pour la pratique intime.

    J'ai conservé, sur ce modèle, l'empreinte "indy" du fouet d'Indiana Jones de David Morgan, avec une dragonne et un manche assez dans le même style, mais j'ai décoré les pommeaux et bagues de pinneapple knot, un noeud un peu plus compliqué mais très esthétique, qui donne une empreinte un peu "Australienne "à ce fouet.

    Contrairement à ce que croient les débutants dans le monde du whipmaking, la réalisation d'un beau fouet COURT est certainement le signe d'une aisance dans l'Art de fabriquer un fouet.Surtout en 12 ou plus même, en 16 brins. Et encore davantage de talent lorsque le cuir est du cuir de vache ou de veau. Avec le kangourou, c'est un peu plus aisé.

    Pour donner un beau taper,simple mais élégant, sans à-coups, il faut déjà avoir une bonne maîtrise de chaque étape de la fabrication.

    Le monde du BDSM s'enrichit de la marque Docwhip désormais, et je suis heureux de faire profiter mon talent dans ce domaine à cette discipline. En effet je suis toujours soucieux de la sécurité des personnes qui emploient des fouets. "protection oculaire indispensable" est la première des précautions. Pour le reste, je constate que les pratiquants sont adultes et responsables, et souvent très soucieux de leur bonne santé.

    C'est cool tout ça!

    Enjoy

    Docwhip


    2 commentaires
  • Old school Whipmaking class

    Cet été j'ai eu le privilège de transmettre une initiation au whipmaking à un Maître des Arts Martiaux .

    Il a retrouvé dans les techniques Old School de travail du cuir dont j'ai héritées et que je lui ai transmises, une sensation particulière qu'il ressent déjà dans sa pratique des Arts Martiaux.

    Ici, en démonstration, il démontre la technique de la découpe "à main levée", sans autre instrument que son couteau et ses mains.

    Docwhip


    votre commentaire
  • 10ft BLACK AND YELLOW SNAKEWHIP

     

    Toujours un plaisir, mais du boulot, beaucoup de boulot pour produire un 10ft, quel qu'il soit.

     

    Ici , un Snakewhip de 10ft pour un passionné du whipcracking 

     

    10ft BLACK AND YELLOW SNAKEWHIP

     

    Je rajoute que ce petit bombardier a une patate du tonnerre........

     

    Protégez vous les yeux++++++++++

    TRES TRES important.

     

    Docwhip


    votre commentaire
  • new bullwhip pair: et une paire école, une !!

    une nouvelle paire de la fameuse série des "paires écoles"

    5ft, matched, autrement dit, équilibrée au mieux pour que chaque fouet soit équivalent dans leur poids et leur manipulation.

    Erreur commune de débutant de croire qu'une paire matched ne soit que la réunion de deux fouets distincts. C'est compréhensif.

    Et là, c'est mon rôle de vous l'expliquer.

    Chose faîte.

    Vous ne pourrez donc plus vous trompez

     

    Docwhip


    votre commentaire
  • bien expliqué. Voilà comment ne pas ruiner vos whips avant l'heure....


    votre commentaire
  •  

    Après quelques déboires informatiques, voici enfin les photos qui arrivent! 

     

     

     

    Les photographies parlent d'elles mêmes! Notez l'extrême discrétion de transition de 8 brins à 6 brins!

     

    Une belle paire de bullwhips bien équilibrés !

    à ne pas mettre dans n'importes quelles mains!

    Heureusement cette paire ira droit chez un professionnel du spectacle

    Docwhip


    votre commentaire
  • En train de bosser comme un damné sur une paire de 5ft avec du cuir tanné chrome BLANC.

    Les overlays sont terminés.

    Reste à faire les knots.

    Mais d'abord les fondations des knots.....

     

     

    Pour le reste, pas de photo ce jour le fans, mais d'ici quelques temps, promis!

     

    On dira ce qu'on veut, je vais vous donner mon avis de whipmaker sur les difficultés de l'Art.

    Contrairement à ce qu'on pourrait croire, faire un BEAU fouet COURT est BIEN PLUS DIFFICILE que d'en faire un long.

    Je crois que c'est Joe Strain ou Louie Foxx, une fois qui expliquait qu'on reconnait un whipmaker avancé à la qualité de sa transition entre 8 et 6 brins.

    Qui que ce soit qui ait écrit ça, c'est diablement VRAI!!!

    J'ai mis plusieurs années et envisagé plusieurs styles de découpes et tressages pour arriver à un drop entre 8 et 6 brins quasi imperceptible. Cela fait parti de ces petits secrets, comme le skiving, qui font la qualité d'un whipmaker. (Mais il y en d'autres bien entendu).

    Bon, assez la parlote, bientôt les photos...

     

    Docwhip


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique